5 conseils pour faire de belles photos immobilières

Table des matières

Facebook
Twitter
LinkedIn

Utiliser des photos de qualité dans vos annonces immobilières est l’un des moyens les plus efficaces d’attirer plus de prospects et de stimuler les ventes. La photographie immobilière nécessite des compositions réfléchies, les bons réglages de votre appareil photo, un équipement approprié et un éclairage suffisant.

C’est un art qui va au-delà de quelques clichés rapidement réalisés avec votre smartphone. Nous avons compilé cinq conseils efficaces en matière de photographie immobilière, pour mettre en valeur les points forts d’une propriété, soit en le faisant vous-même, soit en faisant appel à un professionnel.

Réunissez l’équipement nécessaire pour créer de belles photographies immobilières

Le premier des conseil est bien entendu de démarrer avec un minimum de matériel. Voici donc la liste de l’équipement de base à posséder (ou à emprunter) pour vos prises de vue d’un bien immobilier.

L’appareil photo

Des centaines de modèles d’appareils photo numérique existent sur le marché. Ne vous focalisez pas tant sur le nombre de pixels du capteur, ou le nombre d’images à la seconde. Si vous souhaitez faire de la photographie immobilière, n’importe quel appareil photo reflex ou hybride fera l’affaire pour démarrer… tant qu’il permet d’utiliser des objectifs interchangeables. En effet, les intérieurs de nos appartements sont souvent exigus et il est très important de pouvoir utiliser des objectifs grand-angle (24-28mm ou plus petit encore).

Un zoom sera toujours plus pratique à utiliser mais de moindre qualité optique et meilleur marché qu’une optique à focale fixe (type 20mm).

Le trépied

Même si vous avez la main sûre, les photos prises sans trépied ne seront jamais aussi nettes que celles prises sur un trépied. L’utilisation d’un trépied peut également vous aider à parfaitement cadrer votre photo. Choisissez-le solide pour éviter qu’il en bouge au moindre coup de vent !

La télécommande

Une télécommande pour votre appareil photo peut sembler être un détail sans importance, mais elle peut simplifier considérablement le processus de prise de vue. Associée à l’utilisation du trépied, vous pourrez utiliser des temps de pose très longs sans risquer la photo floue.

Le flash externe

Bien que la lumière naturelle la plus belle qui soit, elle n’est pas toujours disponible (surtout en Belgique). Il est donc très utile d’avoir des flashs externes de qualité qui peuvent vous aider à obtenir une photo lumineuse même dans les conditions météorologiques les plus sombres.

Planifiez vos reportages photo dans les moindres détails

Lors de la planification du shooting photo, ou pendant celui-ci, vous devez tenir compte de ces différents aspects :

Suivez le soleil.

Si vous photographiez une maison depuis la rue, il est préférable de le faire tôt le matin ou en début de soirée, lorsque le soleil est plus doux. Photographiez la maison du côté d’où le soleil éclaire celle-ci, les ombres seront ainsi bien restituées et le contraste naturel préservé.

Le rangement de la maison

Si vous voulez que vos photos immobilières attirent les acheteurs, regardez attentivement autour de vous avant de prendre une photo. Retirez les éléments inutiles qui peuvent nuire à l’image de cette pièce. Si vous prenez des photos dans une pièce où vivent les habitants, demandez-leur avec délicatesse de retirer les objets inutiles afin qu’ils ne se retrouvent pas dans l’objectif de votre appareil photo. Expliquez-leur que vous pourrez ainsi trouver plus rapidement un acheteur pour leur bien J

Les photos de détail

N’hésitez pas à dynamiser vos photos immobilières en ajoutant des plans rapprochés aux vues plus globales. Les agents immobiliers utilisent cette technique pour attirer les clients. Si vous prenez quelques photos de détail, vous permettrez aux gens d’en voir encore davantage. Les plans larges sont très importants, mais n’oubliez pas pour autant de saupoudrer votre reportage de quelques gros plans !

Le positionnement de votre appareil photo

Quel que soit l’angle de prise de vue, gardez toujours l’appareil photo bien droit. Ainsi, vous éviterez les distorsions.
Si l’appareil est placé trop haut, il y aura beaucoup trop de plafond sur la photo. À l’inverse, si vous le placez trop bas, vous obtiendrez cette fois une photo sur laquelle les meubles seront omniprésents. L’idée sera donc de trouver un juste milieu afin que la photo représente la pièce dans son ensemble, de façon équilibrée.

Prenez le temps de traiter vos photos immobilières

Une fois que vous avez pris les photos, vous avez terminé la première étape. La seconde est la post-production, ou retouche. Cela consiste à améliorer les photos pour que, d’une manière générale, la photographie immobilière soit plus présentable et plus professionnelle.
Vous pouvez utiliser divers logiciels pour modifier les photos immobilières, tel que Photoshop (ou de nombreux logiciels gratuits). Ces dernier offre une variété d’outils pour le recadrage, la correction des couleurs de l’image.

Le processus de traitement des photos est essentiel lors de la création de photos immobilières. Même si vous préparez consciencieusement la prise de vue, il faut fréquemment corriger l’exposition, la balance des blancs ou la colorimétrie.
Toutefois, ne poussez pas trop le traitement des photos immobilières, car il est important de préserver le caractère naturel de l’objet afin de ne pas tromper les acheteurs potentiels.

Choisissez la bonne image principale

Après avoir pris les photos et retouché les meilleures, choisissez soigneusement la photo principale qui illustrera l’annonce immobilière. La majorité des acheteurs parcourant des centaines d’annonces immobilières, l’influence de l’image principale est cruciale. C’est souvent le facteur déterminant pour savoir si les gens cliqueront ou non sur votre annonce et obtiendront plus d’informations. Prenez donc le temps d’examiner tous les angles et toutes les photos et recueillez même l’avis d’autres professionnels de l’immobilier.

Belle photo immobilière représentant des maisons en bois multicolores (par Jessica Bryant)

Faites appel à un photographe professionnel

Vous l’avez compris, la photographie immobilière est un domaine assez spécifique, ça ne s’improvise pas. Inutile de consacrer du temps et de l’énergie à apprendre les ficelles du métier si vous n’êtes pas intéressé : vous pouvez tout simplement confier cette tâche à des experts.
Qui mieux qu’un professionnel pour vous aider à obtenir des clichés un cran au-dessus ?

Cet article a été illustré par des photographies réalisées par Jessica Bryant, Curtis Adams et Alex Qian

Vous êtes une agence immobilière, un architecte, un particulier ?
Vous souhaitez vendre ou louer un bien immobilier ?